Grigny - La ville qui bouge
Accueil > La ville et vous > Grands projets > Projet RER SUD >

Projet RER SUD

Pour des questions environnementales et pratiques, il est devenu impératif de développer les transports en commun et faire prendre conscience à chacun de la nécessité d’utiliser des modes de transport alternatifs. Il s’agit aussi d’un élément important en matière de développement économique et commercial sur notre commune et donc en termes de création d’emploi.

A Grigny, dès son arrivée en mars 2014, la municipalité a fait de cette question une priorité. Après un travail sur le réseau de bus avec le SYTRAL pour pouvoir desservir des arrêts supplémentaires, les élus souhaitent faire évoluer le réseau SNCF et notamment la ligne 10 (Lyon Perrache - St-Etienne) du Transport Express Régional (TER). L’objectif est de créer un véritable RER SUD avec une extension à destination de Condrieu. Notons que les voies de chemin fer qui descendent à Condrieu sont existantes et déjà électrifiées. Il n’y a donc pas de gros travaux à prévoir.

Xavier Odo a rencontré François-Noël Buffet, sénateur-maire d’Oullins, Georges Fenech et Michel Terrot, députés du Rhône ainsi que Jean-Luc Da Passano, vice président de la métropole chargé des grandes infrastructures et Jérôme Moroge, maire de Pierre-Bénite et conseiller régional. Les maires des villes concernées ont également été invités à porter le projet auprès de la SNCF, de la Métropole et de la Région.

Des groupes de travail ont été organisés pour définir un projet commun et voter, au sein de chaque Conseil Municipal, une motion en faveur du RER SUD. Le 19 juin, les élus de Grigny ont validé ce projet suivis par les élus de 15 autres communes. Près de 120 000 personnes sont concernées et pourraient, à terme, préférer le train à la voiture.
Quotidiennement, aux heures de pointe, les grands axes routiers sont saturés (A7, A47, pont de Vernaison, entrée Givors...) et cette tendance ne peut que s’accentuer. Au-delà de l’impact écologique des embouteillages sur notre environnement, les trajets en voiture deviennent vite une perte de temps et d’argent.

Le RER SUD : une véritable alternative à la voiture

Avec aujourd’hui, un seul TER toutes les 30 minutes en heure de pointe et un toutes les heures le reste de la journée, le train ne peut attirer les usagers potentiels. A Grigny, le dernier à destination de Lyon est à 20h38 et aucun retour n’est possible. Par ailleurs, le nombre de trains durant le week-end est trop faible et ne permet pas une flexibilité idéale. Le RER SUD, grâce à un cadencement haute fréquence, permettrait de faire passer un train tous les quarts d’heure en période de pointe et toutes les 30-45 minutes en période normale. Des trains circulant plus tardivement offriraient la possibilité de se rendre à Lyon le soir et de rentrer sereinement sans avoir à se soucier de qui doit conduire... De plus, la mise en place d’un ticket unique SNCF/TCL autoriserait les voyageurs occasionnels à n’utiliser qu’un seul ticket pour leurs correspondances train/métro/bus.